Archives de Catégorie: Peinture

Niki de Saint Phalle au Grand Palais

P1220815Visite de l’expo en soirée (mais beaucoup de monde quand même) avec Mr Prof et les copines du cours de sculpture de l’année dernière. C’était chouette de se retrouver.

L’expo est très riche, organisée suivant les différents thèmes et période de travail de l’artiste.

J’ai aimé son côté militant et ludique. Tout ce qui tourne autour de son travail sur « les Nanas » est superbe. Les femmes sont belles. Son discours sur la liberté des femmes dans les années 60-70 est très intéressant.

Elle n’a pas eu une jeunesse facile et ses révoltes qu’elle exprime à travers son art sont frappantes.

Elle a ensuite inventé la peinture au fusil. Elle fait une sorte de sculpture, y inclut des poches de peinture, le tout recouvert de plâtre blanc puis elle tire dedans, laissant couler les couleurs. Je ne suis pas fan des résultats et la pièce où toutes ces oeuvres sont présentées est assez triste.

Elle a aussi imaginé et réalisé dans de grands parcs à la façon de Gaudi pour la mosaïque, des sculptures monumentales de monstres-animaux. C’est magnifique.

C’est une artiste autodidacte mais qui a exploré de nombreux univers de l’art. Elle laisse une oeuvre majeure.

L’expo est présentée jusqu’au 2 février… Profitez en.

P1220827P1220830P1220822 P1220826P1220817 IMG_7013IMG_7008

Rétrospective Erró au MAC de Lyon

P1220680Nous avons visité vendredi l’expo Erró qui est très riche.

Sur 3 étages et près de 3000 m², plus de 500 oeuvres sont présentées.

Et la plupart sont vraiment grandes et tellement « pleines de détails », sa production est incroyable.

Prévoyez du temps pour visiter car chaque oeuvre est comme un livre.

Erró est islandais mais il vit en France depuis les années 60.

P1220688Son travail est lié à l’actualité, à l’histoire et à l’art. C’est un maître du collage puis ensuite il les reprend en peignant de grandes fresques. Impressionnant.

Ses premières oeuvres des années 50 et 60 sont souvent dures et sombres. Ensuite même si souvent il traite de sujets difficiles, les couleurs se font plus vives.

J’ai beaucoup aimé ses toiles sur l’univers des peintres comme Van Gogh ou Léger. Ses séries sur les super héros sont ludiques.

P1220683

Nous avons été intrigué par cette toile qui s’appellent « Les rues de Choisy le Roi », je ne trouve pas pourquoi 😉

Est ce que vous la connaissez ?

Le Musée d’art contemporain de Lyon est vraiment bien, on peut y passer un bon moment. Autour il y a des sculptures exposées et en face il y a un superbe parc.

 

Mémoires vives – 30 ans Fondation Cartier

P1210687Chouette expo et lieu très agréable mais on n’a pas le droit de prendre de photo 😦

Il y a quelques images sur le site de la Fondation

J’ai bien aimé le travail de Alessandro Mendini, un cavalier en mosaïque. Celui de Alain Séchas également ou de Judith Bartolani. On a flashé sur les « explosions » de Cai Guo-Qiang : il « peint » avec de la poudre noire !

Impressionnée par une femme géante de Don Mueck.

Il y a également beaucoup de photos et dans le jardin on croise un Pouce de César ainsi que 6 petits arbres : L’endroit décisif (des six ifs) !

Expo Dubuffet à Landerneau

P1210498Visite d’une belle expo au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture Aux Capucins à Landerneau jusqu’au 2 novembre 14.

Je n’aime pas tous les travaux de Dubuffet mais j’apprécie ses sculptures, tout ce qui est dans l’esprit de la Closerie Falbala.

On peut voir la maquette de la Chaufferie avec cheminée qui en vrai est à Vitry sur Seine à côté de chez moi !

P1210495 P1210538 P1210545 P1210558P1210534

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aime également et je les connaissais moins ses toiles sur l’étude de la matière (c’est moi qui les appelle comme cela). Je les trouve vraiment très belle dans les tons ocres ou terre et sable.

P1210524 P1210519 P1210517P1210528

 

 

Une expo vraiment complète que reprend la majeure partie des oeuvres de Dubuffet.

Une belle surprise pour une balade pendant les vacances.

Le site de l’expo

Et puis Landerneau est une très jolie petite ville 😉

 

P1210567 P1210566

Visite de Conques dans l’Aveyron

P1210212Sur le chemin du retour de Rodez, nous avons fait une halte à Conques. Un tout petit village classé au Patrimoine mondial de l’humanité et qui est une étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Nous y sommes allés car les vitraux de l’Abbatiale Sainte-Foy sont l’oeuvre de Pierre Soulages. Ils respectent tout en la magnifiant l’architecture romane de l’édifice et invitent la lumière extérieure à pénétrer dans l’église.

Comme vous avez pu le comprendre, j’aime beaucoup le travail de Soulages et là encore, je trouve ces vitraux superbes.

Le verre non coloré translucide et qui respecte, tout en les modulant, les variations de la lumière naturelle suggère, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’édifice, une continuité de surface assez exceptionnelle entre murs et fenêtres.

Dommage pour nous car le temps était couvert, et j’imagine qu’avec le soleil, les effets doivent être encore plus saisissants.

P1210241P1210217P1210221P1210239P1210232

 

 

 

Une journée à Rodez

P1210132Nous voulions aller à Rodez depuis l’ouverture du musée Soulages. JL m’a offert le voyage pour mon anniversaire mais comme nous nous y sommes pris un peu tard, les billets d’avion était vraiment trop chers. Nous avons donc pris la voiture (6h de route depuis Paris, aller mercredi, visite jeudi et retour vendredi). Une journée à Rodez est suffisante pour faire le tour.

La vieille ville est très belle, les couleurs des pierres des vieilles maisons sont superbes. La cathédrale est assez particulière car elle faisait partie des remparts de la ville (la porte n’est pas sur la façade)

Nous avons dîné Place d’Armes à L’Aubrac, une côte de boeuf « locale » très bonne.

P1210127C’était le festival Estivada, le festival occitan de référence pour sa pluridisciplinarité et sa singularité de festival interrégional des cultures occitanes. Nous n’avons pas tout compris 😉

Nous avons également visité le musée Fenaille qui montre des statues-mehnirs. Le bâtiment ancien est très beau. Puis le musée Denys Puech du nom de son fondateur, le sculpteur Denys Puech. Il y avait une exposition de sculpture contemporaine en métal avec des oeuvres de Pagès , Skoda ou Fauguet…

Le billet du musée Soulages est valable pour les 3 musées.

P1210201P1210199P1210197

 

Musée Soulages à Rodez

musee_soulagfe02-90b6fCe musée si on aime l’artiste Pierre Soulages est magnifique.

C’est à Rodez dans l’Aveyron.

Le musée est dans le centre ville suspendu entre la ville haute et la basse. Il a été conçu par 3 architectes Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta, tout en cubes de métal et de verre sur 6600 m2 dans les tons bruns et noirs.

Il y a un espace pour les expositions temporaires, actuellement les « Outrenoirs » de Soulages mais ensuite d’autres artistes seront à l’honneur.

P1210142On peut voir dans les autres salles les brous de noix et les oeuvres sur papier qui datent des années 70, ses peintures de jeunesse, d’après-guerre jusqu’à aujourd’hui, ses eaux-fortes, lithographies, sérigraphies, les cuivres et leurs matrices ainsi que des bronzes. Tout est bien sûr remarquablement mis en avant.

Une salle montre les travaux préparatoires des vitraux de Conques, cartons, essais de verre, notes, photographies, livres, archives et film.

Seul bémol, l’espace brasserie complet des semaines à l’avance !

J’espère vous avoir donné envie d’aller visiter ce musée ou tout du moins de découvrir le travail de Soulages. Ses toiles sont dans de nombreux musées d’art contemporain.

Quelques images même si c’est beaucoup mieux « en vrai » !

P1210179P1210182P1210174

P1210160P1210148P1210135P1210155P1210159P1210138P1210145P1210144P1210161