Archives de Catégorie: Livres

#DefiLivres Mars 2017 – Semaine 3

Le #DefiLivres se poursuit toujours dans la bonne humeur sur FB et sur quelques blogs … Merci Cathy, Loin de Zanzibar et Dalienor.

Je suis en formation cette semaine, c’est un peu la course, pas trop le temps pour répondre à vos commentaires… Désolée.

Jour 15 : Une guide pratique « trop utile » 😉  Vivement les vacances d’été que le puisse l’utiliser 😉  J’aime beaucoup cette collection des Cartoville, très pratique.

Jour 16 : Une saga familiale : La vie d’une femme italienne, de sa famille, son influence et l’Histoire autour… Un pavé !

Jour 17 : Un livre dont tu as rencontré l’auteur : J’ai rencontré Paul Colize plusieurs fois au Salon du Livre de St Maur, il est charmant et il écrit de bons livres 😉

Jour 18 : Un livre sombre : Une série sombre, Malin une femme flic essaie de vivre entre ses horribles enquêtes et les difficultés de sa vie… Ce n’est pas très vendeur pourtant je vous conseille vivement cet auteur…

Jour 19 : Une lecture de vacances : J’ai choisi ce livre qui se lit facilement, idéal pour les vacances et qui se passe en Normandie, la région de mes vacances … 😉

Jour 20 : Un livre d’un auteur du bout du monde : Une auteure australienne découverte récemment…  Mais pas vraiment dépaysant 😉

Jour 21 : Un livre des années 80 : Souvenirs, souvenirs… J’avais tellement aimé cette série… Le dernier vient de sortir, l’occasion de tout relire ?

Je vous souhaite une bonne semaine de lecture…. 😉

#DefiLivres Mars 2017 – Semaine 2

Poursuite du #DefiLivres

Principalement sur FB mais aussi sur les blogs des copines Cathy, Loin de Zanzibar, Dalienor et Rendez vous dans ce blog.

Jour 8 : Une pièce de théâtre que j’ai lu il y a bien longtemps, vu plusieurs fois au théâtre et que mon fils va jouer en juin avec son atelier !

Jour 9 : Une biographie. Je n’en lis pas beaucoup mais ma mère avait tenu à me faire lui celui là qui parle de la Comédie Française à travers cette belle comédienne.

Jour 10 : Un livre de moins de 100 pages, ce n’est pas si facile, les « petits » livres font souvent quand même entre 120 et 150 pages ! J’ai choisi Jeanne Benameur, j’aime beaucoup cette auteure.

Jour 11 : Un livre classique : sans hésitation Madame Bovary que j’ai lu plusieurs fois après l’avoir présenté au bac de français au siècle dernier ! J’ai toujours aimé ce livre.

Jour 12 : Un livre politique : Je n’ai pas voulu choisir dans les programmes des candidats, je lis le presse ou leur site, pas leur livre ! Mon choix parle de la montée de l’Islam, de façon parfois insidieuse, en tant que parent, je me sens concernée… Un beau livre.

Jour 13 : Un livre qui fait peur : L’auteure qui me fait avoir peur mais que je lis quand même est Karine Giebel... Je ne sais pas pourquoi j’aime cela !

Jour 14 : Un livre lu en une nuit : Petit livre un peu dans le même thème qu’hier et que l’on ne peut pas lâcher…

Voici donc mes choix de la semaine… On continue sur FB ou ailleurs… Bonne lecture 🙂

Les vacances d’un serial killer de Nadine Monfils

61fv2yt5eolLu un week-end pluvieux pour me divertir…

Une famille part en vacances au bord de la mer avec la grand-mère dans la caravane.

Les surprises et rebondissements sont à chaque coin de rue, ce sera à celui ou celle qui sera le plus comment dire ? Dérangé, excentrique, décalé, paumé….

C’est très humour noir mais un peu trop pour moi, je l’ai terminé car c’est un petit livre mais je n’ai pas trop accroché.

C’est une série autour de Mémé Cornemuse, la grand mère, je ne lirai pas les autres !

Avez vous lu Nadine Monfils ? Qu’en pensez vous ?

 

Lire la suite

#DefiLivres Mars 2017 – Semaine 1

Le #DefiLivres est reparti comme si nous n’avions pas arrêté ! L’année est passée si vite.

Nous sommes toujours environ 70 sur le groupe FB, je n’ai pas vérifié que tout le monde participe mais nous avons de nombreuses propositions et la liste des livres à lire va s’allonger dangereusement !

3 blogueuses participent sur leur blog Ecrits et Délices, Loin de Zanzibar et Dalienor.

Voici ma sélection pour la première semaine :

Jour 1 : Un livre dont le titre est un prénom – Lu récemment et j’ai passé un bon moment avec Marguerite qui découvre la vie pendant la guerre….

Jour 2 : Un livre ayant reçu un prix –  Un très bon moment de lecture avec ce Prix Goncourt des Lycéens.

Jour 3 : Un livre rock’n roll : Pour tout savoir des pensées de Robert, un beau livre même si l’on n’est pas fan des Cure !

Jour 4 : Le prochain livre que tu vas lire : Et je l’ai commencé hier soir 😉 Une chouette série où l’on retrouve les inspecteurs Barbara Havers et Thomas Lynley.

Jour 5 : Un livre édité en 2016 : Mon Djian annuel... Peut être pas son meilleur ! Le nouveau vient de sortir, qui l’a lu ?

Jour 6 : Un livre d’un auteur scandinave : La série danoise avec Carl, Rose et Assad, à lire sans hésiter si vous aimez les polars.

Jour 7 : Une bande dessinée : Je n’en lis pas souvent mais celle ci m’a émue, et le film aussi….

Une belle semaine de chouettes lectures, les liens vous emmènent vers les articles que j’ai publié sur les livres (si vous voulez en savoir plus !) …  Merci à tous….

La maison des brouillards de Eric Berg

71fj8dvq1clJe me replonge dans un polar allemand que les Editions Slatkine & Cie m’ont proposée de découvrir et je les remercie.

C’est le 1er polar de Eric Berg, qui écrit des romans historiques sous un autre nom. Pour moi c’est une totale réussite !

L’intrigue se passe sur une île de la Baltique Hiddensee, 4 anciens amis se sont retrouvés sur les réseaux sociaux, l’un d’entre eux les invite pour un week-end de retrouvailles. Philipp l’architecte, Léonie, qui travaille dans un jardin d’enfant, Timo écrivain en mal de reconnaissance et Yasmin qui a rompu avec son milieu pour profiter de la vie…  Le week-end se termine par un drame, 3 morts et l’assassin présumée est dans le coma.

2 ans plus tard, la journaliste Doro Kagel reprend l’enquête pour un article sur les suites de cette tragédie.

Le livre relate à la fois les 3 jours qui précèdent le drame et l’enquête de la journaliste. Le passé et le présent se mêlent habilement d’un chapitre à l’autre.

Doro rencontre certains témoins du drame, des proches des victimes, des survivants. Elle essaie de dénouer les fils de l’intrigue qui se complique au fil de ses découvertes. On avance et doute avec elle. Le suspense est complet jusqu’aux dernières pages.

Les différents personnages sont parfaitement décrits, chacun a son importance dans l’intrigue. Au fil des découvertes, on imagine plutôt tel ou telle coupable, les mobiles ne manquent pas. Y compris chez le couple de voisins cambodgiens qui semblent porter une bien difficile histoire.

Et puis une enquête de journaliste, ça change de la police, ce sont d’autres méthodes, c’est une bonne idée !

Pour les fans de polar qui me suivent, je vous conseille vivement cet auteur…

Lire la suite

#DefiLivres Mars 2017

Nous reprenons dès demain notre #DefiLivres du mois de mars.

Avec mon amie Cathy, nous avons imaginé une nouvelle liste que je vous dévoile ici. La règle est simple, publier chaque jour, le livre qui pour vous correspond au sujet.

Il y a un groupe Facebook dédiée, un hashtag #DefiLivres… Je publie sur Instagram et FB et une recap par semaine ici même 😉 Si cela vous tente….

defilivres-mars-2017

Pas obligé de tout lire, juste les présenter 😉 L’année dernière c’était vraiment sympa…

Marguerite de Jacky Durand

41gkfvxlfzlJ’ai reçu ce livre car j’avais postulé pour participer au jury du coup de coeur des lectrices de Version Fémina.

Je ne sais pas quels sont les autres livres en compétition mais j’ai beaucoup aimé celui là. Je dois juste donner mon avis. Je vous dirai quel est le lauréat.

1939, Marguerite se marie avec Pierre. A peine un mois plus tard il part pour la guerre…

Marguerite reste seule dans sa nouvelle maison, la vieille voisine est sympa mais un peu curieuse, la vie s’organise, les allemands arrivent.

Marguerite trouve un travail, elle admire sa nouvelle amie qui s’occupe du bureau de poste.

Son quotidien est bien triste à attendre la fin de la guerre, mais Marguerite garde espoir. Elle a une volonté incroyable, elle travaille « comme un homme ».

Elle aide du mieux qu’elle peut un jeune gitan qui vit avec sa famille dans les bois, elle finit même par parler à un allemand qui n’a pas choisi la guerre…

Marguerite devient une femme dans la solitude de la guerre, elle s’affirme, et découvre sa force en même temps que la vie …

Ce livre est un très beau portrait de femme à un moment de l’Histoire où l’on ne parle pas trop « des femmes » …

Une belle découverte pour moi que ce livre…

Lire la suite