Archives de Catégorie: Expo

La Maison Caillebotte à Yerres

Samedi avec mes amies nous avons bravé la pluie pour aller visiter la maison Caillebotte et son magnifique parc.

La propriété a appartenu à Martial Caillebotte, le père de Gustave de 1860 à 1879, leur résidence de villégiature. La maison est de style néo-classique, ils n’y ont pas fait beaucoup de transformation.

La villa reviendra à la ville de Yerres en 1973.

La parc abrite un kiosque oriental, un chalet suisse, une volière, une chapelle, des sculptures, des arbres magnifiques et l’orangerie où on peut voir en ce moment une exposition du peintre Samouilov. Une de mes amies a beaucoup aimé ! Il y a également de beaux espaces avec des jeux pour les enfants, un restaurant, un potager et on peut se promener en barque sur l’Yerres.

On retrouve le parc dans de nombreuses peintures de Gustave Caillebotte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Nos vacances aux Musées de Bruges, Gand et Anvers

A Bruges, nous avons visité le Musée Groeninge, musée des Beaux Arts qui présente des peintures de Primitifs flamands ainsi que les grands maîtres flamands de la Renaissance et du Baroque.

Quelques salles présentent également en exposition des artistes contemporains comme Willy De Sauter en ce moment.

C’est en total contraste avec le reste du musée 😉

Nous avons également vu une expo de gravure de Dali intéressante dans le beffroi mais je n’ai pas pris de photo.

Lire la suite

Tokyo-Paris au Musée de l’Orangerie

Mes amies m’ont obligée à aller au Musée de l’Orangerie voir les Nymphéas de Monet…. Je ne suis pas fan et après la visite je le suis encore moins. Il y a des petites toiles Nymphéas que je pourrai bien aimer mais là dans les 2 salles, j’ai trouvé cela sombre et sans joie… moins bien que ce que j’imaginais… Je sais je passe à côté…. Mais le gardien était trop cool 🙂

Mais je les remercie quand même car à l’Orangerie il y a l’expo Tokyo-Paris Chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum of Art, Collection Ishibashi Foundation… et de superbes oeuvres d’artistes que j’aime beaucoup 🙂  Une belle surprise donc.

Soulages, Klee, Mondrian, Zao Wou-Ki, Pollock, Gustave Moreau, et des japonais Shiraga, Domoto….

Quelques photos mais c’est tellement mieux « en vrai » 😉

 

Lee Ungno – L’homme des foules – Musée Cernuschi – Paris

Comme le ciel est gris (et qu’il pleut) direction un musée.

J’ai choisi sans connaître le musée Cernaschi, Musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris ouvert le mardi.

Et je découvre Lee Ungno, un peintre, sculpteur, graveur, dessinateur et calligraphe abstrait, coréen du XXe siècle, né en 1904 à Hong Chun, mort le 10 janvier 1989 à Paris.

Sa peinture abstraite, se fonde sur la calligraphie traditionnelle de l’Extrême-Orient. Il utilise souvent l’encre de Chine sur papier. De calligraphies d’inspiration traditionnelle, il passe à des compositions abstraites qui s’inspirent aussi directement des lavis de paysages des artistes chinois du XIe au XIIIe siècles. Il use aussi de techniques originales, réalisant des collages de coton sur papier.

Il est à l’origine de l’art contemporain coréen. Plusieurs tableaux nommés « Foule » sont d’une grande beauté. Je vous montre quelques photos mais le mieux est d’aller les voir…

Un chouette coup de coeur pour cette journée fériée un peu grise…

Une journée parisienne en passant par l’Aérosol

Une dimanche de fête avec mes amies que je suis heureuse de vous raconter ici.

Je commence par un petit tour de ville matinal pour aller acheter du pain à Colombes, dépaysement total pour moi 😉

Après un super petit dej avec des oeufs à la coque, j’adore… Nous allons marcher dans le parc  départemental Pierre Lagravère toujours à Colombes. On fait une belle balade, on croise des sportifs et des pompiers à l’entraînement…

Lire la suite

Escapade à Nantes

Nous avons organisé avec les Marie’s une journée à Nantes pour la réouverture du Musée d’Arts mais aussi pour voir Les Machines de L’île.

Train tôt le matin à Montparnasse et nous sommes dès 10 heures au Musée d’Arts de Nantes. Le musée a été entièrement rénové et à réouvert en juin, comme nous ne le connaissions pas, on découvre simplement. Les espaces sont superbes, l’ancien et le moderne se mêlent parfaitement. Chouette idée, des oeuvres contemporaines disséminées au milieu des espaces Beaux-Arts des siècles passés.

L’espace art contemporain, le Cube est riche.

Dans le Patio, on découvre une installation de Susanna Fritscher « De l’air, de la lumière et du temps ». Un parcours en transparence de fils de silicone, évoquant la pluie, ou une sorte de brouillard léger, une ambiance étrange dans un espace blanc lumineux.

Au hasard des salles on croise Soulages, Monet, Courbet, Rodin, Dufy, Delaunay, Signac, Kandinsky, Picasso, Chaissac, Chagall, Villeglé, Raysse, Morellet, Richter, Hantaï et bien d’autres….

Pour tout voir, si vous aimez toutes les époques, il faut du temps !

Nous sommes allées déjeuner au Reflet, un restaurant original. L’équipe est composée de 4 salariés ordinaires et 6 extraordinaires. Ils sont trisomiques et à part la chaleur de leurs sourires, rien de différent d’un autre bon restaurant. Une carte assez réduite mais nous avons trouvé notre bonheur et vraiment très bien mangé…

Petite marche sous un léger crachin breton pour rejoindre l’exposition « Entrez libre » une expo de street art dans l’ancienne maison d’arrêt. Des oeuvres un peu angoissante pour un lieu chargé d’histoires que l’on imagine lourdes. C’est un expo collective proposée par Pick Up Production. Intéressant 🙂

Nous sommes passées par ce qui doit être le centre ville pour ensuite rejoindre Les Machines de L’île. Un lieu complètement insolite avec le carrousel marin, l’éléphant qui se balade et la galerie qui présente le futur projet du collectif : L’arbre aux hérons …  On a pu voir des démonstrations de mouvement de l’araignée géante , d’une chenille et d’un héron. Les mécanismes sont impressionnants de réalisme (comme pour l’éléphant) et les réalisations sorte de sculpture des animaux sont superbes.
Je pensais juste qu’il y avait plus de « machines » présentées mais je confondais un peu avec le travail de Royal de luxe.  Il faut vraiment y aller, c’est unique…

Nous avons marché tranquillement dans des petites rues sympas, pris le temps de déguster quelques tapas avant de reprendre notre train pour retrouver notre quotidien parisien….

A votre avis à quoi sert ce mobilier urbain en verre en forme de porche ou de mini abris bus ? ON a demandé aux passants, personne n’a pu nous renseigner !!!

Une belle journée bien remplie en découverte et dépaysante.

Comme vous l’avez peut-être pas constaté en me suivant, notre joyeuse bande de Marie se voit un peu moins depuis un an environ… Cela me rend triste souvent, elles me manquent, j’essaie de profiter de l’instant présent, de ne pas réfléchir… Ce n’est pas gagné mais j’y travaille.

Un lundi parmi tant d’autres : Monument

Pour l’été, les lundis proposent un thème photo… Cette semaine un monument.

Je vous présente le Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris, situé dans le Palais de la duchesse de Galliera qui fut édifié entre 1878 et 1894 par l’architecte Léon Ginain dans le 16e arrondissement de Paris. Le musée est aujourd’hui dirigé par Olivier Saillard, historien.

En ce moment on peut y voir une exposition de la garde-robe de Dalida. Elle est elle aussi un « monument » …

Le bâtiment est original limite « kitch » et les salles d’exposition sont belles, mosaïques, coupoles peintes, c’est somptueux dans ce style !

Les robes sont superbes, la musique en fond et bien on l’a dans la tête pour le reste de la journée mais ce n’est pas si grave ! Ce n’est pas trop marqué par le temps, il y a quelques tenues années 70 mais les robes longues seraient encore très bien aujourd’hui.

Les panneaux explicatifs racontent un peu sa vie, elle n’a pas souvent été heureuse, quelle tristesse.

Une idée de visite « pas comme les autres » pour l’été 🙂

Et vous de quel monument voulez vous nous parler ?

Quelques photos :