Archives de Catégorie: Cinéma

Aurore de Blandine Lenoir

Soirée ciné débat au cinéma du palais à Créteil autour du film Aurore avec la réalisatrice Blandine Lenoir.

Un film de femme sur une femme, la cinquantaine qui perd son boulot, dans le même temps ses filles quittent le nid et elle cherche l’amour…  Agnès Jaoui est somptueuse.

Blandine nous a dit avoir retravaillé le rôle pour elle et le résultat est vraiment top.  Les bouffées de chaleur, quelle galère, la solution : un ventilateur !

Et puis tous les seconds rôles sont importants, parfois bref mais pertinent comme les conseillères Pôle-emploi, l’ex-mari, le petit ami de la fille, l’amant…

Sa meilleure amie est follement drôle quand elle fait une scène à un inconnu, l’amour de jeunesse est tout en sensibilité quand il avoue ne pas vouloir souffrir.

Les relations mère-fille sont aussi touchantes. Et le petit boulot trouvé dans une maison de « retraite » donne une scène très émouvante.

Le film est féministe juste ce qu’il faut, il dénonce les discriminations envers les femmes, les femmes d’un certain âge, et Aurore est française et blanche, alors imaginez une femme 50 ans noire handicapée… = pas de travail ! Il aborde différents sujets de société discrètement sans s’éterniser mais suffisamment pour qu’on y repense ensuite.

Alors c’est simplement une tranche de vie sans rebondissement ou course poursuite mais c’est frais, un film qui donne le sourire et pas simplement aux femmes. Les hommes présents dans la salle ont apprécié également.

Je vous conseille ce film qui permet de « relativiser » le vieillissement 😉

Lire la suite

A voix haute : la force de la parole de Stéphane De Freitas et Ladj Ly

Documentaire sur un concours d’éloquence en Seine St Denis, ce film est bouleversant d’humanité …

J’ai trouvé ce film magnifique et du coup j’ai du mal à trouver les mots, en fait ce serait plus simple de vous en parler plutôt que d’écrire ici… C’est le thème du film : parler, s’exprimer, convaincre à voix haute. Le force de la parole, tout est dit 🙂

Les « concurrents » au prix Eloquentia sont formidables. Le film montre leur parcours pour se préparer au concours, les cours, les exercices que ce soit de théâtre, de voix, de poésie, de rédaction, de discours… Il montre aussi quelques uns des participants chez eux, qui racontent leur histoire.  Il montre la force du groupe, les liens qui rapidement les unissent.

Ces jeunes sont attachants, drôles, sensibles, motivés, convaincus, sincères, super forts 😉

Le film est plus qu’un documentaire, il y a des scènes vraiment poignantes, il y a de l’humour, du suspense, de la pression. C’est très humain…  Une belle vision de la banlieue, ça fait du bien d’autant plus à quelques jours des élections…

Je vous conseille vivement ce film qui vaut largement tous les films d’action 😉

Lire la suite

L’autre côté de l’espoir de Aki Kaurismaki

Ciné pour terminer ce week-end tranquille.

Un film finlandais du seul réalisateur finlandais que je connaisse. Et on plonge dès la première minute dans son univers unique.

Le film comme son dernier « Le Havre » parle d’un migrant qui cherche sa place dans ce triste monde. Khaled vient de Syrie, d’Alep, il a perdu sa soeur pendant le voyage, il veut la retrouver mais ne pas repartir dans un monde en guerre.

En parallèle on découvre Wikström qui à la cinquantaine décide de changer de vie et ouvre un restaurant…

Leurs chemins se croisent…

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire, ce qui est surtout remarquable ce sont les incroyables décors hors du temps, année 60-70 ou aujourd’hui ? C’est aussi le peu de dialogue, la précision des quelques mots échangés. Et puis la musique, qui enchante le film, crée les liens, donne le sourire ou des larmes…

Le film montre à la fois la dureté des décisions administratives, le racisme primaire mais aussi la solidarité, l’humanité. Et cette ambiance tellement particulière donne un beau film prenant à mille lieux du cinéma que l’on a l’habitude de voir.

Lire la suite

Sage femme de Martin Provost

Petit film du week-end 🙂

J’aime beaucoup les 2 actrices et le film est pensé pour elles mais c’est un joli film sur les relations entre 2 femmes, qui pourraient être mère et fille ou inversement.

C’est un film sur le pardon, le temps peut adoucir les peines, et on peut aussi voir la vie différemment. Comprendre ce qui est à l’opposé de nous en regardant au delà de l’horizon, il s’y passe parfois de belles choses.

Claire (Catherine Frot) est sage femme, calme, laborieuse, rangée… Béatrice (Catherine Deneuve) est excentrique, bohème, joueuse, égoïste… Elles sont unies par le souvenir d’un homme, un père, un amant, par la douleur de l’abandon…

Les seconds rôles masculins sont très bien aussi, Paul (Olivier Gourmet) est peut être le catalyseur qui les fait réagir toutes les 2. Et Simon (Quentin Dolmaire) le fils ou petit-fils qui ressemble tant à son grand père passe comme un ange pour elles…

Ce film est comme une fable poétique tout en douceur, j’allais dire comme un accouchement, comme le moment où la sage femme dépose le bébé sur le ventre de la Maman… 😉

Vous me direz si vous allez le voir….

Lire la suite

Les figures de l’ombre de Theodore Melfi

Un autre film à 4 euros ça ne se refuse pas, vive le Printemps du Cinéma 🙂

J’ai beaucoup aimé ce film. 3 femmes noires dans les années 60 travaillent à la NASA. Elles sont plus que brillantes mais comme femmes déjà ce n’est pas facile, alors noires en plus, elles cumulent les handicaps.

Cependant avec volonté, elles se font une petite place pour vite devenir indispensable à la mise en orbite du premier vol américain habité dans l’espace.

Ces 3 femmes sont exceptionnelles, ce sont des génies des maths, du calcul, de la création de l’informatique, de l’ingénierie… Heureusement quelques « blancs » ont l’esprit un peu plus ouvert et ne voient que leurs immenses capacités. Le film nous montre principalement leur travail, on n’apprend que peu de choses sur leurs vies privées.

Et puis le film montre tout ce qu’imposait la ségrégation, c’était fou quand même et c’est si proche de nous. Ca me révolte…   Ces femmes parmi d’autres ont ouvert la voix vers la reconnaissance et l’égalité. Mais il reste encore beaucoup de travail…

Avez vous vu ce film ? Qu’en avez vous pensé ?

Lire la suite

Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

J’ai profité du Printemps du Cinéma pour aller voir ce film sur l’histoire de Grand Corps Malade que j’aime bien… 😉

Le film relate son accident et toute la rééducation qui a suivi. Quelle patience… Quelle volonté surtout.

On est dans le centre de rééducation avec ces jeunes brisés dans leur vie. J’ai mis cette image car même si Ben (GCM) a le rôle principal, tous les autres, ses potes de galère, ont un rôle tellement important pour lui et pour eux même.

Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune, Franck Falise sont excellent. Le film n’est pas pathos, bien sur ce n’est pas facile de montrer des tétraplégiques, mais je trouve que cela donne une vision juste de la situation de ces jeunes.

Une vie quasi familiale se développe dans le centre, ils ont besoin des uns et des autres pour passer le temps, pour se soutenir, pour rire, pour vivre…  Son courage, le courage de tous est immense. Je trouve ce film vraiment fort et très beau.

Je pensais que GCM avait commencé à écrire à ce moment là mais le film n’en parle pas. Je l’ai vu plusieurs fois sur scène, le combat qu’il a mené est miraculeux. Qu’aurait été sa vie sans son accident, il aurait sans doute été un grand sportif, personne ne le saura jamais… Quelle belle leçon de force.

Je vous conseille ce film et aussi d’écouter Grand Corps Malade, certains de ses textes ont une autre dimension quand on connaît son histoire…

Lire la suite

Chez nous de Lucas Belvaux

Ciné avec mon jeune gars… Un film « politique »…

Les coulisses du recrutement d’un parti extrême, peut-on dire !

Bref, comment le FN dans une petite ville du nord trompe une jeune infirmière populaire pour qu’elle se présente aux municipales sur leur liste.

Emilie Dequenne est excellente en jeune femme naïve, pleine de vie, d’envie d’aider les autres. Tout se bouscule dans sa vie en quelques jours, la proposition de son médecin de famille, les retrouvailles avec son amour de jeunesse, ses amis qui changent malgré elle…

André Dussollier tient son rôle parfaitement, Catherine Jacob (en Marine) également même si je n’arrive pas à l’imaginer si proche des « petites gens » !

Je trouve l’amoureux un peu trop gentil compte tenu de son passé mais bon je n’ai pas une bonne opinion sur ce genre de personne !

Alors sans polémique, je trouve ce film bien fait, ce n’est pas le film de l’année mais il a le mérite d’exister et de dénoncer des méthodes, j’allais écrire, pas très catholiques et c’est toujours instructif. Et il y a de très belles scènes, le père tellement déçu, la jeune fille d’origine arabe qui ne comprend pas, la copine de toujours qui ne comprend pas non plus…. Et puis ceux qui du coup se dévoilent, et là c’est bien triste !

Je ne cache pas que je suis de gauche et que le Front National me fait peur, ce film n’atténue pas mes inquiétudes. Que faire ?

Avez vous vu ce film ?

Lire la suite