Archives de Catégorie: Cinéma

L’amant d’un jour de Philippe Garrel

Un film hors du temps pour sortir un peu de l’actualité électorale…

Un film en noir et blanc, il y a longtemps que je n’en avais pas vu 😉 On a parfois (à cause du N&B je crois) l’impression que l’action se passe dans les années 50 alors qu’en fait non c’est très actuel…

Un prof la cinquantaine a une liaison avec une de ses étudiantes Ariane. Sa fille Jeanne après une rupture amoureuse revient vivre chez lui. Les 2 jeunes femmes s’entendent bien, Ariane console Jeanne. Elles ont des discussions de femmes, de copines…

Le film tourne autour des 3 personnages, analyse le sentiment amoureux, la fidélité, la rupture, la confiance… Une belle relation fille-père.
La fin est un peu consensuelle.

Le film est beau, ça ne fait pas tout mais j’ai passé un bon moment Lire la suite

L’amant double de François Ozon

Cinéma hier soir, en même temps que la projection à Cannes, c’est chic 😉

Déjà l’affiche est très belle, j’aime le cinéma de François Ozon, Marine Vacth est magnifique, Jérémie Renier est incroyable.

Je ne vais pas vous en dire trop pour ne pas spoiler 😉

Chloé, jeune femme paumé souffre de mal de ventre, les médecins ne trouvent rien et l’envoie chez un psy. Ils tombent amoureux, arrêtent les séances et s’installent ensemble.

Chloé trouve un travail de gardienne de musée, c’est filmé un peu au palais de Tokyo, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, et peut être dans de fausses salles de musées mais je n’ai pas reconnu les oeuvres exposées qui ne sont pas là par hasard ! Les décors sont superbes…

Le film est chaud, psychologiquement et sexuellement, certaines scènes sont assez difficiles à regarder, le suspense est inquiétant, les jumeaux sont extrêmement troublants. Le monde d’Ozon est névrosé mais ce parcours de femme est remarquablement bien filmé.

Je ne vous en dis pas plus, allez y et on échangera nos impressions…

Lire la suite

Les fantômes d’Ismaël de Arnaud Desplechin

Un second film parce que un Desplechin avec Mathieu Amalric, ça ne se loupe pas 😉

Attention cet article ne sera pas du tout objectif, j’ai une passion cachée pour Mathieu et je ne vois que lui, du coup mon jugement sur le film par lui même s’en trouve quelque peu altéré 😉

Ismaël est veuf mais sa femme Carlotta (Marion Cotillard) a disparu il y a 20 ans sans n’être jamais retrouvée. Il est cinéaste et tourne un film sur son frère qui serait une sorte d’espion. Il a enfin réussi à reconstruire sa vie avec Sylvia (Charlotte Gainsbourg). Et c’est là que Carlotta décide de revenir…

Il y a plusieurs films dans le film et de nombreux liens avec les précédents films du réalisateur voire des clins d’oeil à des maîtres du cinéma. Par moment tout explose, certaines scènes sont surréalistes comme le retour d’Ismaël à Roubaix. L’affrontement des 2 femmes, le délire filmé sur son frère, le beau-père inconsolable : des scènes fortes, du second degré… Un film à multiples facettes…

Si vous avez aimé Rois et Reine, Comment je me suis disputé, Un conte de Noël… allez y vite, sinon et bien c’est selon !

Lire la suite

De toutes mes forces de Chad Chenouga

Ciné cet après midi malgré le soleil mais j’avais peur de ne pas pouvoir voir ce film autrement…

Et il est à la hauteur de mon attente, un très beau film, sujet pas facile mais admirablement porté par de beaux acteurs.

Les jeunes menés par Khaled Alouach sont magnifiques, et Yolande Moreau éclaire le film de sa luminosité.

Nassim perd sa mère et est placé dans un foyer. Son monde s’est écroulé mais au lycée il fait comme si tout allait bien en mentant à ses amis. Au foyer, il reste distant avec les autres jeunes. Mme Cousin la responsable du foyer fait tout son possible pour l’aider à accepter l’inacceptable, il est si seul au monde…

L’histoire est difficile mais le film ne tombe pas dans le mélo, les jeunes du foyer malgré toutes leurs galères trouvent la force, la rage de se battre pour avancer même s’ils ne font pas toujours le bon choix.

Un film à voir aussi pour relativiser nos petits soucis…

Lire la suite

Aurore de Blandine Lenoir

Soirée ciné débat au cinéma du palais à Créteil autour du film Aurore avec la réalisatrice Blandine Lenoir.

Un film de femme sur une femme, la cinquantaine qui perd son boulot, dans le même temps ses filles quittent le nid et elle cherche l’amour…  Agnès Jaoui est somptueuse.

Blandine nous a dit avoir retravaillé le rôle pour elle et le résultat est vraiment top.  Les bouffées de chaleur, quelle galère, la solution : un ventilateur !

Et puis tous les seconds rôles sont importants, parfois bref mais pertinent comme les conseillères Pôle-emploi, l’ex-mari, le petit ami de la fille, l’amant…

Sa meilleure amie est follement drôle quand elle fait une scène à un inconnu, l’amour de jeunesse est tout en sensibilité quand il avoue ne pas vouloir souffrir.

Les relations mère-fille sont aussi touchantes. Et le petit boulot trouvé dans une maison de « retraite » donne une scène très émouvante.

Le film est féministe juste ce qu’il faut, il dénonce les discriminations envers les femmes, les femmes d’un certain âge, et Aurore est française et blanche, alors imaginez une femme 50 ans noire handicapée… = pas de travail ! Il aborde différents sujets de société discrètement sans s’éterniser mais suffisamment pour qu’on y repense ensuite.

Alors c’est simplement une tranche de vie sans rebondissement ou course poursuite mais c’est frais, un film qui donne le sourire et pas simplement aux femmes. Les hommes présents dans la salle ont apprécié également.

Je vous conseille ce film qui permet de « relativiser » le vieillissement 😉

Lire la suite

A voix haute : la force de la parole de Stéphane De Freitas et Ladj Ly

Documentaire sur un concours d’éloquence en Seine St Denis, ce film est bouleversant d’humanité …

J’ai trouvé ce film magnifique et du coup j’ai du mal à trouver les mots, en fait ce serait plus simple de vous en parler plutôt que d’écrire ici… C’est le thème du film : parler, s’exprimer, convaincre à voix haute. Le force de la parole, tout est dit 🙂

Les « concurrents » au prix Eloquentia sont formidables. Le film montre leur parcours pour se préparer au concours, les cours, les exercices que ce soit de théâtre, de voix, de poésie, de rédaction, de discours… Il montre aussi quelques uns des participants chez eux, qui racontent leur histoire.  Il montre la force du groupe, les liens qui rapidement les unissent.

Ces jeunes sont attachants, drôles, sensibles, motivés, convaincus, sincères, super forts 😉

Le film est plus qu’un documentaire, il y a des scènes vraiment poignantes, il y a de l’humour, du suspense, de la pression. C’est très humain…  Une belle vision de la banlieue, ça fait du bien d’autant plus à quelques jours des élections…

Je vous conseille vivement ce film qui vaut largement tous les films d’action 😉

Lire la suite

L’autre côté de l’espoir de Aki Kaurismaki

Ciné pour terminer ce week-end tranquille.

Un film finlandais du seul réalisateur finlandais que je connaisse. Et on plonge dès la première minute dans son univers unique.

Le film comme son dernier « Le Havre » parle d’un migrant qui cherche sa place dans ce triste monde. Khaled vient de Syrie, d’Alep, il a perdu sa soeur pendant le voyage, il veut la retrouver mais ne pas repartir dans un monde en guerre.

En parallèle on découvre Wikström qui à la cinquantaine décide de changer de vie et ouvre un restaurant…

Leurs chemins se croisent…

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire, ce qui est surtout remarquable ce sont les incroyables décors hors du temps, année 60-70 ou aujourd’hui ? C’est aussi le peu de dialogue, la précision des quelques mots échangés. Et puis la musique, qui enchante le film, crée les liens, donne le sourire ou des larmes…

Le film montre à la fois la dureté des décisions administratives, le racisme primaire mais aussi la solidarité, l’humanité. Et cette ambiance tellement particulière donne un beau film prenant à mille lieux du cinéma que l’on a l’habitude de voir.

Lire la suite