Soufi, mon amour de Elif Shafak

Ce livre m’a été prêté par un ami il y a quelques mois déjà, j’attendais le bon moment pour le lire, c’était cette semaine !

On peut lire en parallèle l’histoire d’Ella une américaine, qui doit lire un manuscrit sur le soufisme, et la rencontre de Rûmi et du derviche Shams de Tabriz.

Les 2 histoires séparées de quelques siècles se rejoignent sans cesse. Chaque chapitre du 13ème siècle est conté par les différents protagonistes.

C’est à la fois mystique et mystérieux. On y apprend les 40 règles du soufisme… Mais la bonne parole portée n’est pas toujours à mon avis de bon augure. Sous prétexte de faire le bien, peut on faire mal ?

Je ne sais pas si le roman reprend les bases de la religion musulmane mais la place des femmes n’est vraiment pas enviable.

Le livre se lit un peu comme un conte, la lecture est agréable, les personnages pour la plupart attachants, il fait réfléchir à nos propres actions, notre vie spirituelle… Il nous permet de faire un beau voyage entre Orient et Occident, dans le temps, dans la spiritualité et l’amour.

Je reste quand même sceptique sur toutes ces bonnes intentions pseudo religieuses, que ne ferait on pas au nom des religions ? Et même là, le derviche au grand coeur offre tout à certains et en fait souffrir d’autres. Difficile d’être parfait…

Avez vous lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ?

4ème de couv :

Après quarante ans d’une vie confortable, sans éclat ni passion, Ella n’imaginait pas un jour changer sa destinée. Engagée comme lectrice, elle découvre un manuscrit retraçant la rencontre au XIIe siècle du poète Rûmi avec le plus célèbre derviche du monde musulman. C’est la révélation. Transcendée par cette histoire, elle s’initie au soufisme et à la splendeur de l’amour…

Tagué:, , , , , ,

15 réflexions sur “Soufi, mon amour de Elif Shafak

  1. Coco 6 juin 2017 à 15 h 22 min Reply

    Tu nous propose une belle variété de lectures en ce moment .merci mais j ai encore le sourire avec ta dernière lecture sur la vie des bergers …

    Aimé par 1 personne

  2. dalienor 6 juin 2017 à 15 h 26 min Reply

    il me semble que le soufisme est une « version » ésotérique de l’islam, je ne pense pas que tous les aspects soient développés dans ce roman? mais pour le principal je suis d’accord avec toi, tu sais qu’on dit que les pires amis sont ceux qui vous veulent du bien? 🙂 si chacun s’occupe de son « bien à soi, et laisse le voisin s’occuper de son « bien » à lui, ………

    Aimé par 2 people

  3. dalienor 6 juin 2017 à 15 h 27 min Reply

    mais je constate une différence entre le titre de ton article, et celui du livre; voulu???

    Aimé par 1 personne

  4. dalienor 6 juin 2017 à 17 h 42 min Reply

    ah on ne va pas faire une analyse pour ça! 😀 je parlerai de ce livre à mon mari.

    Aimé par 1 personne

  5. manika27 6 juin 2017 à 18 h 56 min Reply

    J’ai eu la chance de faire un we derviche j’en suis sorti époustouflé et en garde un grand souvenir ! ce livre est da s ma liste et je trouve la couverture très belle

    Aimé par 1 personne

    • dalienor 6 juin 2017 à 22 h 17 min Reply

      c’est quoi un « we derviche »???

      Aimé par 1 personne

      • manika27 6 juin 2017 à 23 h 09 min

        Un weekend où j’ai fait la danse des derviches tourneurs, organisé par un maitre soufi

        Aimé par 1 personne

      • mhf le blog 8 juin 2017 à 21 h 48 min

        J’ai vu un spectacle une fois c’était époustouflant !

        J'aime

  6. Nanou 6 juin 2017 à 23 h 01 min Reply

    Je l’ai lu et n’en ai plus aucun souvenir ! Heureusement que j’ai le billet que j’avais rédigé à son sujet sur mon blog de lectures (http://ruedesiam.blogspot.fr/2010/11/soufi-mon-amour.html) ! Apparemment, ce livre m’avait plu mais il ne m’a pas marqué durablement.

    Aimé par 2 people

  7. Mag 8 juin 2017 à 3 h 16 min Reply

    Je trouve la couverture très belle mais le sujet ne me tente pas ! Tout ce qui tourne autour de la religion m’ennuie au possible.
    Quand je vois comment la religion a toujours été et est encore instrumentalisés par certains et à quels extrêmes ça a toujours mené et ça mène encore, ça me désole…

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 8 juin 2017 à 21 h 49 min Reply

      Je te comprends, mais le livre essaie d’aller au delà…

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :