Un mariage contre nature de Alice Hoffman

Je remercie les éditions Slatkine & Cie de m’avoir offert ce très beau livre.

La vie d’une femme Rachel Pomié Petit Pizzarro qui vécu au 19ème siècle tout d’abord dans les caraïbes sur l’île de Saint Thomas puis à la fin de sa vie à Paris.

Mariée très jeune par son père à un commerçant pour sauver l’entreprise familiale, elle accepte plus ou moins sa condition de femme tout en rêvant de jours meilleurs.

Une fois veuve, elle tombe amoureuse et c’est réciproque du jeune homme venu d’ Europe reprendre les affaires de son époux. De confession juive, le mariage leur est refusé car ils sont parents (même si c’est par alliance) Ils vont se battre pendant des années pour faire reconnaître leur famille… Les principes religieux, on se demande …

Femme active, décidée, en avance sur son temps, elle se bat pour une vie meilleure pour son mari, ses nombreux enfants, son amie et sa fille, ses proches serviteurs. Seul Jacob, un de ses fils, lui tient tête… Il deviendra Camille Pissarro, talentueux peintres connus de tous.

Mais c’est elle Rachel l’héroïne de ce livre, quelle belle femme.

Je vous conseille vivement ce livre, on découvre les conditions de vie et des femmes à cette époque aux caraïbes. On est emporté par la fougue de Rachel, son amour pour Frédéric et la beauté des paysages, les couleurs de l’île que l’on imagine à travers le regard de Jestine (l’amie d’enfance) ou de Camille.

J’ai beaucoup aimé ce livre, je vous le conseille vivement…. 🙂

4ème de couv :

Elle s’appelle Rachel et vit au paradis. Rachel Pomié.

C’est à Saint Thomas, une île caraïbe, à la fin du XVIIIe siècle. Comme beaucoup de familles juives chassées par les pogroms, les Manzana Pomié, se sont réfugiés là, dans ce comptoir danois où tous vivent dans le rêve et la vénération de la France.

Rachel l’enfant sauvage grandit, épouse Isaac Petit, un veuf, trois enfants, lui en donne trois autres. Isaac meurt lorsqu’elle attend le quatrième. Rachel élève les sept, reprend le commerce de son mari, elle a 29 ans. Pour l’aider, elle fait appel à un neveu, Frédéric, 22 ans, s’éprend de lui, attend un nouvel enfant, veut se marier. La communauté s’y oppose. Le couple tient tête, ils auront trois autre fils, Alfred, Aaron et Camille. Tous portent le nom de leur père, Pissarro.

L’histoire commence.

Rachel mourra à Paris, à 94 ans, en 1889. Son fils vient de s’installer dans l’Oise où il invite ses amis Monet, Gauguin, Cézanne et Van Gogh à peindre ses pommiers.

Tagué:, , , , , ,

6 réflexions sur “Un mariage contre nature de Alice Hoffman

  1. Coco 8 avril 2017 à 11 h 52 min Reply

    Je le note ,merci de la découverte

    Aimé par 1 personne

  2. dalienor 8 avril 2017 à 13 h 37 min Reply

    Camille Pissaro est son fils? si les éditions Slatkine veulent me faire cadeau de livres, qu’elles n’hésitent pas! 😀

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 8 avril 2017 à 17 h 49 min Reply

      Oui elle était la mère de Camille Pissarro, je l’ai reprécisé dans l’article du coup… Mais son histoire a elle est déjà très intéressante.

      J'aime

  3. manika27 8 avril 2017 à 18 h 43 min Reply

    Merci je note car jamais entendu parlé de ce livre. Dans le genre truc incompréhensible de la religion j’ai été très marquée par la lecture de Eliette Abecassis « et te voici permise à tout homme »

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :