Brûlent nos cœurs insoumis de Christian et François Ben Aïm

Soirée danse à la MAC de Créteil.

Création pour 4 danseurs et 5 musiciens dans le cadre de la Biennale de Danse du Val-de-Marne.

Ibrahim Maalouf n’a pas pu assurer la représentation mais il a été remplacé par Geoffroy Tamisier qui est également un virtuose (et je n’ai pas l’oreille assez fine pour entendre la différence) …

Alors j’ai eu un peu de mal, le « sujet » n’était pas facile et encore une fois tout était très sombre. Font ils des économies de lumière dans les théâtres ? ! 😉

Les musiciens étaient « cachés » dans l’ombre presque tout le ballet alors que la musique était prenante et en harmonie parfaite avec les danseurs.

Le niveau de danse, par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir n’était pas au top. Il y avait quelques moments d’émotion, des brefs passages forts mais l’ensemble un peu ennuyeux. J’ai eu l’impression que la scène était trop grande pour eux…. Le « lâcher » de sable rouge était impressionnant et l’idée demande à être enrichie 😉

Mais contente quand même d’avoir vu le travail des 2 frères Ben Aïm avec lesquels JL a fait un atelier cet hiver.

Le pitch de la MAC :

Fruit d’une étroite collaboration entre les chorégraphes Christian et François Ben Aïm, Ibrahim Maalouf pour la composition musicale et Guillaume Poix pour la dramaturgie, cette pièce interroge avec intensité et dérision ce qui conditionne notre destin et notre extravagance à le déjouer.

Quatre hommes, quatre frères, quatre étrangers, quatre corps se partagent le plateau, s’inventent et s’échangent les rôles, se jouent des configurations multiples ; et sont amenés par les circonstances à se livrer corps et âmes.
Une oeuvre chorale et composite, tel un kaléidoscope, qui explore la notion de fraternité et la figure de l’insoumis, envisagé comme celle ou celui qui montre une énergie spéciale, un courage insurrectionnel pour opposer sa volonté à l’injustice, à la pression morale, à l’air du temps.
Brûlent nos coeurs insoumis révèle la force singulière de l’insoumis qui, par son engagement rend possible la nouveauté et ravive nos appétits d’audace et de liberté.

Tagué:, , ,

4 réflexions sur “Brûlent nos cœurs insoumis de Christian et François Ben Aïm

  1. manika27 25 mars 2017 à 16 h 48 min Reply

    ON écoute souvent Ibrahim Maalouf à la maison et on était content qu’il remporte un prix des victoire de la musique car c’est un artiste qui s’investit vraiment pour son art auprès de jeunes et des petites associations il reste profondément humain et proche e son public un bel homme … mais enfin là n’est pas totalement le sujet !

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 25 mars 2017 à 21 h 47 min Reply

      J’attends de connaitre la décision de justice suite à la plainte déposée contre lui… Quelle tristesse 😦

      Aimé par 1 personne

  2. […] les documents crées dans un livre avec table des matières… 🙂 Arrivée de Christian et soirée danse à la […]

    J'aime

  3. manika27 27 mars 2017 à 15 h 20 min Reply

    Ha mince pas au courant je vais voir ça !

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :