Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

J’ai profité du Printemps du Cinéma pour aller voir ce film sur l’histoire de Grand Corps Malade que j’aime bien… 😉

Le film relate son accident et toute la rééducation qui a suivi. Quelle patience… Quelle volonté surtout.

On est dans le centre de rééducation avec ces jeunes brisés dans leur vie. J’ai mis cette image car même si Ben (GCM) a le rôle principal, tous les autres, ses potes de galère, ont un rôle tellement important pour lui et pour eux même.

Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune, Franck Falise sont excellent. Le film n’est pas pathos, bien sur ce n’est pas facile de montrer des tétraplégiques, mais je trouve que cela donne une vision juste de la situation de ces jeunes.

Une vie quasi familiale se développe dans le centre, ils ont besoin des uns et des autres pour passer le temps, pour se soutenir, pour rire, pour vivre…  Son courage, le courage de tous est immense. Je trouve ce film vraiment fort et très beau.

Je pensais que GCM avait commencé à écrire à ce moment là mais le film n’en parle pas. Je l’ai vu plusieurs fois sur scène, le combat qu’il a mené est miraculeux. Qu’aurait été sa vie sans son accident, il aurait sans doute été un grand sportif, personne ne le saura jamais… Quelle belle leçon de force.

Je vous conseille ce film et aussi d’écouter Grand Corps Malade, certains de ses textes ont une autre dimension quand on connaît son histoire…

Le pitch de Télérama :

Après un accident grave, Ben, qui se rêvait en basketteur professionnel, se retrouve «tétraplégique incomplet». Aller aux toilettes, utiliser une télécommande, téléphoner… pour tout cela, il a désormais besoin d’une aide-soignante. Au centre de rééducation, il devient ami avec d’autres handicapés, Farid, Toussaint, Steeve, Lamine et Eddy. Grâce à eux et à leur humour, il parvient à positiver tout en continuant à se battre, avec l’aide de François, son médecin, pour réapprendre à marcher. Dans les couloirs, il rencontre Samia, dont il tombe amoureux…

 

 

Tagué:, , , , , ,

16 réflexions sur “Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

  1. Coco 20 mars 2017 à 18 h 20 min Reply

    Je vais le voir demain soir ,j ai vu ce matin lion que je te reconseille

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 20 mars 2017 à 18 h 50 min Reply

      J’ai hésité avec Lion mais les horaires n’allaient pas 😉

      J'aime

  2. dalienor 20 mars 2017 à 20 h 04 min Reply

    son combat était-il miraculeux? ou plutôt courageux, déterminé, tenace… pardonne, mais j’admire plus ça que le miracle. par chez nous, il y a l’exemple de Philippe Croizon. je me suis souvent dit que je n’aurais sans doute pas cette opiniâtreté, cette volonté énorme.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 mars 2017 à 22 h 13 min Reply

      Le fait qu’il soit sportif l’a aidé, sa volonté a été immense et sans rien lui enlever de son immense courage, quelle chance pour lui de pouvoir à nouveau marcher…

      J'aime

  3. gggaelle 20 mars 2017 à 20 h 39 min Reply

    J emmènerai bien mon grand le voir,je pense que le petit est trop petit 😉

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 mars 2017 à 22 h 13 min Reply

      Je ne sais pas trop à quel âge on peut bien comprendre le film…

      Aimé par 1 personne

      • gggaelle 24 mars 2017 à 9 h 19 min

        oui je pense qu il faut avoir 15-16 ans d’après ce que j ai vu de la bande annonce

        Aimé par 1 personne

  4. eva 20 mars 2017 à 22 h 05 min Reply

    Coucou ! Nous venons de le voir tout à l’heure et nous avons été touchés et avons appris tout plein de choses. Un film à voir !!!
    Malheureusement, nous n’étions pas nombreux dans la salle…

    Aimé par 1 personne

  5. manika27 21 mars 2017 à 14 h 02 min Reply

    Je l’ai noté dans mes tablettes, as tu lu le livre ?

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 mars 2017 à 22 h 14 min Reply

      Non pas lu le livre, je me laisserai tenter à l’occasion 😉

      J'aime

  6. Coco 22 mars 2017 à 12 h 40 min Reply

    Vu le film ,j ai trouvé les soignants peu empathiques ,à conseiller

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 mars 2017 à 22 h 17 min Reply

      Le film ne montre pas vraiment la vie de l’hôpital, ce sont les portraits de patients 😉

      J'aime

  7. sisoua 22 mars 2017 à 19 h 32 min Reply

    Très bon retour pour moi aussi. Ça m’a donné envie de lire le livre. J’ai particulièrement apprécié que ce film ne soit pas « pathos » mais plein d’humour. J’ai bien aimé son questionnement sur son histoire d’amour… on sent que c’est un mec capable de percevoir la pluralité des parcours et c’est enrichissant. Et c’est drôle mais pendant le film je me posais la même question qu’eux : mais ils sont où les riches ?

    Aimé par 1 personne

  8. […] 19 # Jour 78 : Printemps du cinéma, 2 bons films pour même pas le prix d’un […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :