Hier ou jamais de Elisabeth Hermann

81w5qr8rfqlLes éditions Slatkine & Cie m’ont proposé de lire ce roman policier allemand et je les en remercie.

Quelques livres récents de Elisabeth Hermann sont publiés en français mais celui-ci de 2005 et premier d’une série de 5, est tout nouveau. Je ne peux pas vous en dire plus sur elle, son wiki est en allemand !

Le narrateur est un brillant jeune avocat berlinois Joachim Vernau qui travaille au sein du célèbre cabinet Zernikow, il vit avec la fille Zernikow dans leur merveilleuse villa.

Tout est un peu trop beau 😉 Et l’ouverture d’un testament, l’avidité de l’héritier, font resurgir un passé difficile.

Je découvre que pendant la guerre de nombreuses jeunes filles des pays de l’est ont été déportées en Allemagne comme travailleuses forcées, bonnes ou nounous, elles étaient les esclaves des familles aisées nazis. Et aujourd’hui encore certaines cherchent à être indemnisées.

Mais la grand-mère Zernikow, une femme au passé sulfureux, ne veut pas en entendre parler, son fils, enfant pendant la guerre préfère également oublier un secret bien gardé.

Joachim ne peut en rester là car aujourd’hui, une vieille femme a été retrouvée morte et une autre est en grand danger.

Le beau château va s’écrouler, Joachim retourne chez sa mère, une femme un peu allumée. Il demande de l’aide à une ancienne petite amie avocate Marie Luise et c’est leur stagiaire laxiste qui les surprendra … Je ne veux pas trop vous en dévoiler !

Je ne lis pas souvent d’auteur allemand. J’ai aimé que l’action se passe à Berlin, j’ai reconnu certains quartiers. J’ai aimé les passages « historiques », la guerre côté allemand et toutes les conséquences de la séparation Est-Ouest, tellement présentes encore aujourd’hui.

Le rythme de l’enquête est soutenu, les portraits des personnages sont pointus et originaux entre les avocats, la femme politique, la grande bourgeoisie, la mère possessive… Et les relations entre eux sont assez explosives !

Il faut un peu de temps au départ pour rentrer dans l’histoire mais ensuite on ne lâche plus ce livre de 500 pages 😉 Et j’ai très envie de retrouver Joachim Vernau pour une autre aventure 😉

4ème de couverture :

Quand un héritage fait rejaillir les plus sombres secrets d’une famille…

– Ton grand-père t’a légué une maison à Grünau. Il s’agit d’une propriété perdue après-guerre, et qui pourrait éventuellement être restituée aujourd’hui.
– Elle vaut combien ?
Utz leva les mains.
– Difficile à dire. Si on joue de malchance, rien du tout. En fait, il n’est pas certain qu’elle vous appartienne, qu’elle t’appartienne vraiment.
– Mon père est enregistré ici comme propriétaire légal.
Utz hocha la tête.
– C’est vrai, mais regarde la date, s’il te plaît.
– 1933, marmonna Abraham.

Joachim Vernau est avocat associé au cabinet Zernikow. Il habite la villa Zernikow et s’apprête à épouser la petite-fille Zernikow. L’ouverture d’un testament va bouleverser sa vie.
Qui a dit que l’avenir était la mémoire du passé ?

Hier ou jamais est le premier et le plus célèbre des romans d’Elisabeth Herrmann. Joachim Vernau est devenu le héros récurrent d’une série policière de la ZDF.

Tagué:, , , , ,

6 réflexions sur “Hier ou jamais de Elisabeth Hermann

  1. Doowam 18 février 2017 à 10 h 02 min Reply

    Découverte intéressante on dirait! Je vais voir si je le trouve pour ma liseuse 😉 De ce pas… Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

  2. gggaelle 18 février 2017 à 10 h 59 min Reply

    C est vrai que je lis peu de livres qui parlent de la guerre côté allemand

    Aimé par 1 personne

  3. manika27 19 février 2017 à 17 h 07 min Reply

    Je ne connais pas cet auteur alors merci de la découverte.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 20 février 2017 à 21 h 25 min Reply

      Il semble qu’elle soit bien connue en Allemagne…

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :