Fondation Cartier – Daido Moriyama – Fernell Franco

Capture d’écran 2016-05-15 à 21.10.05 Capture d’écran 2016-05-15 à 21.09.39Sortie imprévue à la Fondation Cartier pour retrouver mon amie Chrystel 🙂

2 photographes sont exposés.

Daido Moriyama « Daido Tokyo » : de grandes images en couleurs vives, Tokyo vue de l’intérieur, des photos de rue, de vitrine, de reflet, d’eau… Des photos témoignages de l’instant…

Dans une salle il y a comme un diaporama d’une année de photos en noir et blanc, témoin de son quotidien.

J’avais déjà envie d’aller au japon, et bien cela ne fait que la renforcer !

Fernell Franco « Cali clair-obscur » : des photos de Colombie des années 70 à 90 mais qui donnent un aspect vraiment vieilli. Des clichés dans l’ensemble assez petits en noir et blanc qui accrochent moins le regard que la précédente expo. Et puis les thèmes sont plus difficiles.

Nous avons également profité quelques instants du jardin de la Fondation même si la buvette n’était pas ouverte.

DAIDO MORIYAMA  – DAIDO TOKYO

Après avoir organisé en 2003 sa première grande exposition en France, la Fondation Cartier pour l’art contemporain consacre une nouvelle exposition à Daido Moriyama, figure centrale de la photographie japonaise. Daido Tokyo met à l’honneur le travail récent de l’artiste : en présentant un vaste ensemble de photographies couleur, l’exposition lève le voile sur un aspect méconnu et pourtant omniprésent dans son travail photographique depuis deux décennies. Daido Tokyo est également l’occasion pour la Fondation Cartier de commander au photographe une œuvre nouvelle : un diaporama inédit, réalisé avec des photographies noir et blanc et projeté sur plusieurs écrans, qui illustre à l’instar de ses photographies couleur, le flux constant de la vie urbaine, captant des fragments de ce bourdonnement imperturbable.

FERNELL FRANCO – CALI CLAIR–OBSCUR

Commissaires de l’exposition : Alexis Fabry et María Wills Londoño

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première rétrospective européenne consacrée à Fernell Franco, figure majeure et pourtant méconnue de la photographie latino-américaine. Photojournaliste de profession, Fernell Franco réalise en parallèle un travail personnel expressif dédié à la précarité et aux contrastes urbains de Cali, ville où il a vécu et travaillé presque toute sa vie. L’exposition réunit plus de 140 photographies issues de 10 séries différentes réalisées entre 1970 et 1996, et met en lumière l’importance du travail de Fernell Franco au sein de la riche scène artistique de Cali qui émerge au début des années 1970. En hommage à Fernell Franco, l’artiste colombien Oscar Muñoz réalise une nouvelle œuvre spécialement pour l’exposition.

Tagué:, , , , ,

3 réflexions sur “Fondation Cartier – Daido Moriyama – Fernell Franco

  1. […] 15 # Jour 136 : Expo à la Fondation Cartier 2 photographes, 2 mondes… Journée […]

    J'aime

  2. Chrys 25 mai 2016 à 20 h 40 min Reply

    Coucou… Oui c’est vrai que plusieurs jours sont passés et je ne viens que ce soir lire ton billet!!!! Les jours passent si vite! J’ai été très heureuse de te voir. C’est extra que tu aies été libre. Et dès que je reviens à Paris, je te refais signe.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :