Le tout dernier été de Anne Bert

Un livre sur le choix de mourir quand on le souhaite… Enfin pas vraiment, le choix de mourir avant que la maladie de Charcot devienne encore plus insupportable.

Car cette femme, Anne, femme active et aimant la vie ne voulait pas mourir. C’est une maladie incurable qui l’y oblige et elle a fait le choix de partir dignement en Belgique. En France cela est interdit.

Dans le livre elle raconte son dernier été mais aussi la découverte de la maladie, l’horreur de cette annonce, et le cheminement de ses pensées durant ses derniers mois de vie.

Ce n’est pas larmoyant, même pas vraiment triste. L’écriture est délicate, elle préserve ses proches, ses amis mais aussi j’imagine les autres malades. C’est son choix, sa dernière force, sa dernière liberté.

Elle est militante mais ce qu’elle souhaite en rendant son choix public c’est que justement chaque personne ait le choix de vivre ou mourir comme elle le souhaite, que la loi française permette le libre choix.

Bien sur ce livre est touchant, l’injustice de cette maladie est criante, le texte est émouvant et doit pouvoir donner de la force aux personnes atteintes ou qui ont des proches ayant cette maladie.

Ma mère qui n’a pas une maladie incurable mais fortement invalidante parle souvent de mourir, les médecins ne l’entendent pas et elle n’a je crois déjà plus la force de prendre une telle décision… C’est tellement compliqué la vie…

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Artiste

Le thème de cette semaine est : Portrait d’un artiste.

J’ai proposé ce sujet au début du mois, je ne sais plus si je pensais à quelqu’un de particulier.

Un jeune artiste qui m’a étonné (et le mot est faible) récemment c’est Alexis Michalik.

Je l’ai découvert comme acteur dans l’excellente série Kaboul Kitchen où il joue le rôle d’un photographe dragueur profiteur…

Et puis j’ai découvert son théâtre, et là c’est vraiment le coup de foudre, chaque pièce est magnifique

Je vous (re)conseille Edmond mais aussi Le porteur d’histoire ou Intra Muros…

Il a déjà son wikipédia à 35 ans ! Alexis Michalik, né le , est un comédien, auteur de pièces de théâtre et metteur en scène franco-britannique.

J’ai déjà parlé de lui dans mon calendrier mais il est tellement bluffant que je vous en reparlerai certainement encore 😉

Et vous quel artiste vous a marqué récemment ?

Carte Postale # 312 – Le résultat

Le journée avec ma mère s’est bien passée, elle était contente de « sortir » de l’hôpital… Merci de vos messages.

Pour la carte, il s’agit donc de Téhéran en Iran et la Porte de la Liberté.

La tour est inaugurée le 16 octobre 1971 pour la commémoration du 2 500e anniversaire de l’Empire perse. Elle s’appelait à l’origine la tour Shahyād ce qui signifie « mémoire des Rois ». Elle a été renommée Azadi (« liberté ») après la Révolution de 1979. Elle est l’un des symboles de la ville de Téhéran

Conçue par l’architecte Hossein Amanat qui gagne le projet en 1966 à l’âge de 24 ans, la tour marie les styles architecturaux sassanides et islamiques. Elle mesure 45 m de haut et est entièrement recouverte de quelque 25 000 plaques de marbre blanc d’Ispahan.

Bravo Cathy, tu as tout bon, bravo aussi Gaëlle. Merci Coco, Laurence, Manika et Etoiledemer.

Bonne soirée à vous, ici c’est hand à haute dose 😉

#365defiphoto – Saison 5 Semaine #2

Semaine de reprise, mais en fait j’ai l’impression que les vacances sont déjà bien loin.

Semaine active, boulot, maison et tout ce qu’il y a à y faire :(, hôpital et heureusement un superbe spectacle 🙂

En image c’est plus parlant….

Dimanche 7 # Jour 7 : Après midi au centre de rééducation avec ma mère… Galette de fin de journée chez mes voisins 🙂

Lundi 8 # Jour 8 : Reprise du travail… Photo des livres cadeaux reçus en Suisse 🙂 Merci +++

Mardi 9 # Jour 9 : Marche dans Montreuil à midi, j’ai croisé ce beau vélo ! Soirée reprise douce de l’atelier…

Mercredi 10 # Jour 10 : Soirée danse à Chaillot avec Decouflé, superbe spectacle.

Jeudi 11 # Jour 11 : Le centre de rééducation en fin de journée ! Mais j’aime bien cette photo en fait…

Vendredi 12 # Jour 12 : Premières courses pour la fête, j’ai pu acheter en gros avec un ami de Melvil commerçant 🙂

Samedi 13 # Jour 13 : Après midi à l’hôpital, j’en profite pour vous montrer des cadeaux reçus en décalé 😉

Une semaine qui nous replonge direct dans les habitudes…

La télé est branchée en direct sur rugby et hand à haute dose… Cela me laisse du temps pour vous écrire et vous lire ici 🙂

Je vous souhaite un bon dimanche…. Ma mère a une autorisation de sortie, elle vient passer la journée à la maison….

Souvenirs dormants de Patrick Modiano

Le Père Noël m’a apporté les 2 nouveaux livres de Patrick Modiano…

Celui là se lit aussi très vite mais on peut le relire sans fin…

Modiano se souvient d’un jeune homme des années 60 qui marche dans Paris et y croise des femmes. Il en fait de jolis portraits hors du temps.

Modiano poursuit ses interminables promenades dans le passé.

On remonte le temps, nostalgie ? Souvenirs qui reviennent, apparaissent au détour d’une rue, d’un café, d’un hôtel… Immersion dans un monde souvent nocturne, calme, irréel parfois ou comme embrumé.

L’univers de Modiano, on y plonge, j’y plonge sans retenue. Il me donne envie de croire aux fantômes…

Je partage… Je ne cherche pas à vous convaincre de le lire, c’est très intime je crois de l’aimer ou pas.

Lire la suite

Carte Postale # 312

Un nouveau voyage avec cette carte que je trouve assez originale 😉

Je ne connaissais pas, ce n’est pas vraiment touristique, vous avez des idées ?

On est vendredi, le week-end est presque là. Vous avez des projets ?

Ma mère a permission de sortie dimanche, on ira la chercher pour déjeuner à la maison.

Sinon j’espère pouvoir retrouver le chemin du ciné 😉

Je vous souhaite une excellente fin de semaine.

Nos débuts dans la vie de Patrick Modiano

Je lis rarement de pièce de théâtre mais comment résister à Modiano ?

Son univers sur scène, inspiré par La Mouette de Tchekhov, entre souvenirs, rêves ou réalité…

Un couple jeune, actrice et auteur, répète La Mouette dans leur loge de théâtre. Ils sont hantés par la mère du jeune homme, une comédienne non reconnue et son compagnon.

Le texte est lunaire, mêlant présent et passé. C’est à la fois simple et mystérieux : Modianesque… 🙂

Pas facile d’imaginer une réelle représentation mais je serai si curieuse de pouvoir y assister.

J’aime Modiano, il me fait plonger dans son monde avec délices.

Lire la suite